à bien été ajouté au panier.

Revue de presseVoir tout

Terre de vins – Juillet 2017

Pointe du Diable, Rosé 2017

La famille Ferrari n’a jamais utilisé d’herbicide ni de désherbant (mais le domaine n’est certifié bio que depuis 2014). La Pointe du Diable, achetée et plantée en 1964, porte le nom du cap où sont plantées les vignes en front de mer sur un sol sablonneux parsemé d’éclats de quartz. Sous la houlette d’Arnaud Ferrier, le domaine ne produit qu’un tiers de rosé. Le vignoble est bercé par la rosée et la brise marine d’été qui préservent fraîcheur et acidité. Il ne s’agit pas du second vin de Malherbe mais bel et bien d’une production à part entière. Un grenache (60%)-cinsault aux arômes floraux de pot pourri, de litchi, pomelo et de fruits blancs, une note d’eucalyptus et une pointe sèche et saline.

A déguster avec des calamars grillés ou saumon à l’unilatérale.